Un cliché pour un candidat (31)

Dernière ligne droite pour les candidats à la Présidence de France Télévisions. Et le constat est clair. La transparence est de mon coté. Vous savez qui je suis, que je me suis bien déclaré officiellement, que mon projet est bien dans le coffre du CSA, et vous découvrez au fil de l’eau mes propositions sur ce blog. Les autres ? Quels autres ? Si malgré tout, il y’a Alexandre Michelin , présenté comme premier candidat déclaré 9 mois après moi. Mais est-il allé jusqu’au bout on ne sait pas. Sinon que dire ? Que certains utilisent la presse pour tester les décideurs, que d’autres travaillent en plein jour pour des candidats de l’ombre, que certains producteurs privés ont choisi leur bannière, et qu’enfin certains conseillers du CSA auraient leur préfèrence. Mais tout cela franchement est-ce vraiment intéressant ? Qui parle de l’avenir de la télévision publique dans tout cela ? Ici on en parle depuis que ce blog existe , depuis ma déclaration de candidature en mai 2014. Demain ici même , vous pourrez lire les chapitres sur la gouvernance et le dialogue social, avant de parler budget, financement et emploi. En attendant, l’actuelle direction expédie les affaires courantes et continue à ignorer les revendications des salariés du Siège. Elle préfère la repression à la négociation, en encadrant le droit de grève et en menaçant les individus de sanctions disciplinaires.

Moi je n’ai pas de grands décideurs derrière moi, je ne vais pas faire de courbettes auprès du pouvoir, et je n’irais au CSA que si il décide de m’auditionner dans la deuxième phase de la procédure. Mes soutiens je les trouve au quotidien dans les couloirs de mon entreprise , et dans les différentes entités de France Télévisions. Et je le prouve avec ma campagne textile.

Merci Christophe !!!

Merci Christophe !!!