Un cliché pour un candidat (8)

Depuis que j’ai engagé cette démarche personnelle, il est clair que sans le soutien des uns et des autres, il aurait été plus confortable de s’arrêter en chemin, et de regarder les professionnels de la candidature, prétendre diriger France Télévisions. En spectateur, il faudrait donc les contempler en train de décider de notre avenir entre eux, sans broncher. Mais ce n’est pas mon choix, loin de là. Je veux, avec ceux qui me soutiennent, peser dans ce débat, projet contre projet, dessiner l’avenir de la télévision publique, pas celui des candidats qui seront en lice.

 Merci Antoine et Richard !!! Merci Antoine et Richard !!!