Un cliché pour un candidat (36)

 

En suivant pas à pas le conflit à Radio France, je me dis souvent qu’en remplaçant dans les articles sur la grève, le nom de l’entreprise par France Télévisions, les problèmes sont identiques. Je ne sais plus dans quel journal, le titre était « l’Etat ne pense pas, il compte ». Et c’est tellement vrai !! Certes il faut faire avec la crise et les ressources publiques qui baissent, mais faut il pour autant s’en prendre toujours aux mêmes ? On coupe dans les troupes, faute de réel projet d’ensemble. Ils proposent « fusion » là où nous réclamons des identités distinctes et affirmées. Nous proposons des nouveaux modèles économiques et ils ne parlent que de nouvelle révolution numérique, sans objectif, sans quête de sens. Nous entendons les mêmes choses à France Télévisions et à Radio France. Il y’a bien un problème dans l’Audiovisuel Public c’est indéniable, mais qu’il ne soit pas caricaturé par la seule vision des effectifs. Comme un autre service public, il faut du monde pour la qualité déclamée mais pas assumée par la tutelle ou l’actionnaire comme on dit maintenant. Je ne sais pas comment tout cela va se terminer ici comme à la Maison Ronde.. Mais fermer les yeux et juste dire que la grève n’est pas la meilleure solution est un peu court. Nos envies de défense du Service Public sont communes et ceux qui nous abiment sont les mêmes, avant ou après, droite ou gauche…

Un sourire avec la campagne textile avant de vous souhaiter un bon week end…

 

Merci Rodolphe !!!

Merci Rodolphe !!!

 

Mon projet pour France Télévisions (5)

33, dites 33. Nous sommes donc 33 candidats pour présider France Télévisions. Tout le monde critique ce Service Public, mais ils ou elles sont nombreux à vouloir le diriger.Je ne sais pas qui est réellement candidat parmi ceux qui veulent jusqu’au bout tenter de rester anonyme. Mais je le dis depuis le début de ma démarche, ce qui compte ce sont les projets pour la télévision publique. Et là on ne sait toujours pas ce que certains proposeront qu’ils soient choisis ou pas . La course aux postes a donc commencé sans doute en coulisses. Beaucoup de candidats profitent de cette procédure pour se rappeler au bon souvenir du monde audiovisuel. Anciens dirigeants de chaines publiques, anciens directeurs de programmes, ancien tout…et futur rien…mais on ne sait jamais. Le CSA transformé en Pôle Emploi du PAF… Moi je ne cherche pas de place , j’en ai une dans ma rédaction à France 3 National. Un métier même et c’est aussi pour le défendre que je me suis porté candidat… Pas de compte à régler , juse cette envie chevillée au corps de défendre ce qui doit l’être. Alors à l’heure où Radio France est en grève, montrée du doigt par une Cour des Comptes qui ne voit dans la fusion des rédactions qu’un élèment comptable. Une Cour des Comptes au discours mortifère sur l’Audiovisuel Public. Il faut le défendre ce qui ne veut pas dire qu’il faut tout laisser en l’état. Les salariés ne disent pas ça, ils veulent juste pouvoir bien faire leur travail. Je me retrouve à 100% dans le conflit de mes collègues et confrères de la Maison Ronde. Oui l’Audiovisuel Public est en crise mais que les pompiers pyromanes se calment. Il faut de la sérénité pour régler ces difficiles dossiers et pas des règlements de compte politique qui ne démontrent que les échecs des tutelles successives.

En attendant voilà la suite de mon projet stratégique, quelques mots autour des programmes…

 

Projet Stratégique – Programmes

Un cliché pour un candidat (35)

Pas de long discours aujourd’hui. C’est la fin de la première étape du processus de désignation du futur président de France Télévisions. Combien sommes nous ? On devrait le savoir dans la journée. Qui, ce sera pour plus tard, car au delà des noms déjà cités dans la presse , et à part ceux qui se sont officiellement déclarés, la gagnante ou le vainqueur est peut être aussi parmi les « encore » anonymes. Mais le débat n’est pas là, même si bien sur, une personnalité peut incarner le mandat, c’est un peu le contraire que je redoute. Car l’actionnaire, la tutelle, semble bien décidée à se mêler de ce mandat, à cheval sur une présidentielle, ce qui bien sur n’aide pas côté pression. Perso, j’attends de savoir si je serais ou non auditionné par le CSA, histoire de mettre un point final à cette démarche. Mais pas à mon combat….Et comme je le dis souvent ici, la campagne textile continue…

Merci Colette !!!

Merci Colette !!!

Mon projet pour France Télévision (4)

Aurais-je droit  au graal ? L’audition par les conseillers du CSA , pour pouvoir expliquer mon projet stratégique. Parler du désarroi des salariés, des craintes des projets actuels, mais aussi des questions que posent les conclusions du rapport Schwartz. En attendant je complète aujourd’hui vos connaissances (je plaisante), en publiant toute la partie « Information » de mon projet stratégique. Demain c’est l’ouverture officielle des enveloppes de toutes les candidates et tous les candidats.On connaitra le nombre des prétendants et peut-être plus encore si l’anonymat était par hasard complètement levé. D’ici là bonne lecture !!! Et à demain pour le retour de la campagne textile !!!

Projet Stratégique – Information

 

Un cliché pour un candidat (34)

Depuis la clôture des candidatures, jeudi dernier, les élucubrations vont bon train. Des candidats anonymes dont les noms circulent dans la presse mais qui démentent, des non déclarés qui seraient favoris, j’en passe et des meilleures. Le 1er avril, ça ne s’invente pas, le CSA ouvrira les enveloppes contenant les projets stratégiques, avant de constituer une short-list et de convoquer les heureux élus à des auditions, avant enfin de faire le choix définitif d’ici la fin mai. En attendant ici la campagne textile se poursuit, tout comme la publication des éléments de mon projet stratégique. Le chapitre sur l’information en partie diffusé par les publication du SNJ, sera en totalité sur ce blog demain. La colonne vertébrale de ma vision pour France Télévisions demain. Une vision où chaque rédaction, locale, régionale et nationale doit trouver sa place que ce soit à France 2, France 3 ou France ô . Mais vous découvrirez cela demain, en attendant, voici le soutien affiché numéro 34.

Merci Laurent !!!

Merci Laurent !!!

Mon projet pour France Télévisions (3)

Cette fois, la coupe est pleine ou presque. On connait les candidats, enfin ceux qui ont souhaité le faire savoir officiellement. Je ne vais pas résumer ici leur CV, le temps est maintenant aux projets. Je n’ai pas attendu ce moment pour faire connaitre le mien, alors je continue. Aujourd’hui on parle financement, budget, emploi. Les autres candidats n’ont plus qu’à jouer, eux aussi, la transparence en publiant au plus vite le projet envoyé au CSA. Personellement je le ferai le 2 avril au lendemain de l’ouverture des enveloppes par le CSA. Ensuite l’heure sera à la  short-list et aux auditions. J’espère aller jusque là. Pas pour mon ego, pas pour mon CV, non !!! Mais tout simplement pour faire entendre ma vision de l’entreprise, et porter la parole des salariés qui pour beaucoup se reconnaissent dans ma démarche. A très vite en attendant lisez si vous avez envie un nouveau chapitre de mon projet.

PROJET STRATÉGIQUE Finances, Budget, Emploi

 

Un cliché pour un candidat (33)

 

Troisième candidat déclaré officiellement ce matin, Didier Quillot, ancien patron du groupe Lagardère Active et d’Orange France. La belle affaire, il dit vouloir refonder le dialogue social et rechercher l’adhésion des salariés. Sans qu’on en sache plus sur le projet de ce monsieur, voilà que les choses se précisent un peu autour de ces dépôts de candidature qui se terminent dans quelques heures.

Demain, ici, je continue de publier des élèments de mon projet stratégique. Après le projet éditorial, l’avenir du réseau régional de France 3, la gouvernance et le dialogue social, ce sera autour des propostions économiques que je communiquerai vendredi.

En attendant suite de la campagne textile, en provenance de Mont-de-Marsan.

Merci Ludivine !!!

Merci Ludivine !!!

 

Un cliché pour un candidat (32)

Nouvelle du jour, Rémy Pflimlin serait donc candidat à sa propre succession . Après avoir été nommé par Nicolas Sarkozy le voilà donc en train d’essayer d’être désigné par le CSA. Quel sera donc le contenu de son projet stratégique ? Comment peut-il s’inspirer du rapport Schwartz alors que ce document est une critique en creux de son mandat.? Franchement, à titre personnel, je pense que cette candidature manque de décence, dans une entreprise à feu et à sang, au climat social délétère, diriger par des personnes qui n’ont plus du tout la confiance des salariés. Mais cela ne semble pas atteindre l’actuel PDG, plus interessé donc par sa succession que par la grave crise psychologique que traverse France Télévisions, qui comme je le dis dans ma déclaration de candidature a transformé l’entreprise en usine à « burn out » . Moi je porte un projet alternatif qui se met du coté des salariés et du public. Si je ne suis pas retenu par le CSA pour la deuxième phase de procédure, je ne quitterais pas la scène pour autant, pour peser dans cette campagne où on parle plus coulisses et manoeuvres que vision de la télévision publique.

Et ça n’arrête en rien ma campagne textile…

Merci Gilles !!!

Merci Gilles !!!

 

Gouvernance et Dialogue social

Après avoir publié précedemment le projet éditorial et les élèments concrets pour installer un avenir pour le réseau régional de France 3, aujourd’hui je vous livre mes propositions autour de deux thèmes importants, la gouvernance et le dialogue social.

Egalité femmes/hommes, diversité, transparence dans les décisions et les comportements, respect des organisations syndicales et des salariés, propositions autour d’un nouveau contrat éthique et exermplaire. Voilà ce que vous trouverez dans ces extraits de mon projet stratégique remis le 9 mars dernier  au CSA.

En préambule, j’évoque bien sur la situation psychologique  catastrophique dans laquelle se trouve aujourd’hui les salariés de France Télévisions. Le premier dossier que devra ouvrir et traiter la future présidente ou le futur président  de l’entreprise. Si c’est moi bien sur, ce sera la priorité des priorités. Bonne lecture

 

Projet Stratégique: Gouvernance et dialogue social

Un cliché pour un candidat (31)

Dernière ligne droite pour les candidats à la Présidence de France Télévisions. Et le constat est clair. La transparence est de mon coté. Vous savez qui je suis, que je me suis bien déclaré officiellement, que mon projet est bien dans le coffre du CSA, et vous découvrez au fil de l’eau mes propositions sur ce blog. Les autres ? Quels autres ? Si malgré tout, il y’a Alexandre Michelin , présenté comme premier candidat déclaré 9 mois après moi. Mais est-il allé jusqu’au bout on ne sait pas. Sinon que dire ? Que certains utilisent la presse pour tester les décideurs, que d’autres travaillent en plein jour pour des candidats de l’ombre, que certains producteurs privés ont choisi leur bannière, et qu’enfin certains conseillers du CSA auraient leur préfèrence. Mais tout cela franchement est-ce vraiment intéressant ? Qui parle de l’avenir de la télévision publique dans tout cela ? Ici on en parle depuis que ce blog existe , depuis ma déclaration de candidature en mai 2014. Demain ici même , vous pourrez lire les chapitres sur la gouvernance et le dialogue social, avant de parler budget, financement et emploi. En attendant, l’actuelle direction expédie les affaires courantes et continue à ignorer les revendications des salariés du Siège. Elle préfère la repression à la négociation, en encadrant le droit de grève et en menaçant les individus de sanctions disciplinaires.

Moi je n’ai pas de grands décideurs derrière moi, je ne vais pas faire de courbettes auprès du pouvoir, et je n’irais au CSA que si il décide de m’auditionner dans la deuxième phase de la procédure. Mes soutiens je les trouve au quotidien dans les couloirs de mon entreprise , et dans les différentes entités de France Télévisions. Et je le prouve avec ma campagne textile.

Merci Christophe !!!

Merci Christophe !!!